parabole pour la fin de la nature

La machine s'arrête



PREVIEW - ÉCOUTEURS SUGGÉRÉS

[LIEN VERS VIMEO]



La machine s'arrête, vidéo de Andrew Forster (40 min). Pérégrination sur la fin du monde avec libretto adapté de E. M. Forster et décor de Le Corbusier. Filmée sur place à Chandigarh, en Inde. Cette collision narrative entre une histoire écrite en 1909 et une ville utopique construite en 1960 se transforme en réflexion sur l'opposition imaginaire entre un monde fabriqué et la nature. Ce conflit entre architecture et nature s'inscrit dans la crise actuelle mettant en question la survie d'un monde façonné par l'humain. Le pessimisme humaniste de E. M. Forster fait de la résistance à la machine une entreprise héroïque, qui puise à la source cohérente ou au réconfort que constituent l'idéal de nature et le corps. Dans cet ouvrage de 2020, la nostalgie de Forster pour un état de nature arcadien se transforme en énigme contemporaine : il n'existe plus ni « nature » extérieure où se réfugier, ni corps cohérent revendiqué comme primal. Porteur du récit, un seul personnage parcourt sans relâche les espaces intérieurs et extérieurs d'un paysage moderniste vide. Une histoire vient à l'esprit. [plus d'info & crédits vidéo ici]


LINK TO THE MACHINE STOPS in English